Dans le même esprit que l’étude précédente, cette étude a évalué si la consommation de sucres ajoutés ou de produits sucrés était associée à un risque accru de cancer du pancréas, les résultats des études publiées sur le sujet étant contradictoires. Les apports en sucres ajoutés totaux ont été évalués entre 1995 et 1996 sur une cohorte de plus de 487 000 sujets de 50-71 ans de la NIH-AARP diet and health Study par des auto-questionnaires de fréquence de consommation. Le risque relatif de cancer du pancréas a été estimé par le modèle de régression de Cox et la consommation de sucres ajoutés analysée en quintiles. Après un suivi moyen de 7 ans, 1258 nouveaux cas de cancer du pancréas ont été identifiés pour des apports médians en sucres ajoutés de 12,6 g/jour (1er quintile) à 96,2 g/jour (5e quintile). Globalement, les apports en sucres ajoutés totaux n’étaient pas associés au risque de cancer du pancréas [RR(quintile 5 vs quintile 1): 0,85 (IC 95%: 0,68-1,06), p=0,07]. Après ajustement pour les facteurs confondants, la consommation de produits sucrés n’était pas non plus un facteur de risque de cancer pancréatique [desserts laitiers: RR(q5 vs q1): 1,01 (IC 95% 0,82-1,23), p=0,58; sucre ajouté au café ou thé : RR =1,12 (IC 95%: 0,91-1,39, p=0,35; boissons sucrées : RR = 1,01 (IC95%: 0,77-1,31), p=0,76]. Ces corrélations n’étaient pas modifiées après stratification selon l’IMC (30), l’activité physique ou le tabagisme.

La consommation de sucres ajoutés et de produits sucrés ne semble donc pas augmenter le risque de cancer du pancréas.


Added-sugar and sugar-sweetened foods and beverages, and the risk of pancreatic cancer in the National Institute of Health-AARP diet and Health Study. Bao Y et al. Am J Clin Nutr, 2008, 88 : 431-40

Auteur : Bao Y et al.

Documents supports :
Brève Nutrition N° 34 -Janvier 2009 - N34016