Et s’il existait d’autres facteurs que l’alimentation et l’activité physique, à prendre en compte dans l’épidémie d’obésité ? C’est la question que pose cette étude publiée dans Int J of Obesity. Les chercheurs proposent dix autres facteurs explicatifs tout aussi convaincants, que les habituels « Big two ». Ces facteurs environnementaux, sociologiques et génétiques, connus pour avoir une influence sur la prise de poids, ont en effet évolué de façon parallèle à la prévalence de l’obésité, en Amérique du Nord, sur les 30 dernières années.

Documents joints

Auteur : Keith SW, Redden DT, Katzmarzyk PT, Boggiano MM, Hanlon EC, Benca RM, Ruden D, Pietrobelli A, Barger JL, Fontaine KR, Wang C, Aronne LJ, Wright SM, Baskin M, Dhurandhar NV, Lijoi MC, Grilo CM, DeLuca M, Westfall AO, Allison DB.

Documents supports :
Int J Obes (Lond). 2006 Nov; 30(11):1585-94. Epub 2006 Jun 27