Afin de réduire l’incidence des caries et d’empêcher leur progression vers un stade avancé, un système de gestion des caries (CMS: Caries Management System) a été proposé en Australie. Il comprend un ensemble de protocoles permettant d’influencer le comportement du patient (hygiène orale, sélection d’aliments sains, diminution des expositions aux aliments et boissons sucrées entre les repas) et de recourir à des traitements non chirurgicaux des lésions débutantes (application de vernis fluoré).

31 % de caries en moins après 3 ans d’étude clinique

Une étude clinique contrôlée randomisée mise en place pendant 3 ans dans 19 cabinets dentaires a montré que l’incidence des caries était réduite de 31 % chez les patients ayant suivi le protocole CMS par rapport à ceux du groupe contrôle. L’indice CAOD moyen (nombre de dents Cariées, Absentes pour cause de carie et Obturées) était aussi 21 % plus faible.

Le protocole CSM porte encore ses fruits 7 ans plus tard

Une étude de suivi post-interventionnelle de 4 ans a ensuite été menée pour déterminer si le protocole CMS permettait de maintenir cette réduction du risque de caries en l’absence de visites de suivi. Les résultats de cette étude de suivi ont montré une augmentation de l’indice CAOD moyen significativement moins élevée dans le groupe CMS (2,44) que dans le groupe contrôle (3,39) durant la totalité des 4 ans de suivi (p<0,01), représentant une différence de 28 % entre les 2 groupes. À noter toutefois, la perte de 8 cabinets dentaires sortis de l’étude au cours des 4 ans de suivi post-intervention (retraite, rachat…).

Finalement, depuis le début de l’étude interventionnelle jusqu’à la fin de l’étude post-interventionnelle, soit au bout de 7 ans, il y a eu une augmentation significativement moins importante de l’indice CAOD dans le groupe de patients CMS (6,13) que dans le groupe contrôle (8,66), soit 29 % de moins (p<0,0001). Le nombre moyen de soins de reconstruction était aussi 30 % plus faible dans les cabinets ayant appliqué le protocole CMS que dans les cabinets dentaires contrôles durant l’étude de suivi.

Prévenir pour réduire les soins

L’adage selon lequel « Mieux vaut prévenir que guérir » semble donc efficace face aux caries. L’amélioration du comportement du patient et l’application de vernis fluoré ont réduit de presque un tiers les dents cariées, absentes ou obturées 7 ans après le début de l’intervention, et le nombre de soins de reconstruction. Ainsi, une surveillance systématique des caries associée à des mesures d’hygiène et une utilisation de fluor semble pouvoir réduire l’incidence des caries et le besoin de soins de reconstruction dentaire coûteux.

 

À retenir :

  • Un système de gestion des caries (CMS: Caries Management System) semble efficace pour réduire l’incidence des caries et empêcher leur progression vers un stade avancé
  • Ce CMS comprend un ensemble de protocoles permettant d’influencer le comportement du patient (hygiène orale, sélection d’aliments sains, diminution des expositions d’aliments et boissons sucrées entre les repas) et de recourir à des traitements non chirurgicaux des lésions débutantes (application de vernis fluoré).
  • À l’issue de l’étude clinique de 3 ans, l’incidence des caries était réduite de 31 % chez les patients ayant suivi le protocole CMS par rapport au groupe contrôle.
  • Une étude de suivi post-interventionnel de 4 ans montre un maintien dans le temps des résultats avec une différence de 28 % de l’augmentation de l’indice CAOD moyen (nombre de dents Cariées, Absentes pour cause de carie et Obturées).

 

Source : The Caries Management System: are preventive effects sustained postclinical trial? Evans RW, Clark P, Jia N. Community Dent Oral Epidemiol. 2016 Apr;44(2):188-97.

77009

 

Auteur : Evans RW

Documents supports :
Brèves Nutrition n°77