Pour faire fonctionner la mémoire, l’organisme a besoin de glucose disponible en permanence et en quantité suffisante… C’est ce que démontre un ensemble d’études qui expliquent le processus par lequel le glucose aide au stockage de l’information et à la prévention de l’oubli.

Documents joints