Nutritional correlates of dietary glycaemic index : new aspects from a population perspective

Selon cette analyse rétrospective de l’étude IRAS (Insuline Resistance Atherosclerosis Study), l’index glycémique (IG) d’un régime alimentaire ne reflèterait pas seulement le comportement des glucides sur la glycémie, loin de là. A partir des données des apports alimentaires évalués par questionnaire chez 1071 patients non diabétiques et d’origines ethniques diverses, les IG et la charge glycémique (CG) de leur régime alimentaire ont été calculés. Après analyse des corrélations linéaires entre groupes d’aliments consommés par jour, apports en nutriments et IG/CG et des régressions multivariées avec 41 variables (33 groupes alimentaires variables démographiques, ethniques et cliniques), les auteurs ont pu montrer que l’IG du régime alimentaire total était fortement associé aux aliments contenant peu ou pas de glucides tels que graisses, œufs, viandes, alcool, et à certains aliments riches en amidon, pommes de terre, bière et pain, la viande présentant la plus forte association. En termes de macronutriments, une alimentation à fort IG était caractérisée par un taux élevé de lipides pour peu de glucides et de protéines. Quant aux fruits, légumes et lait écrémé, ainsi que fibres et tous les mono- et di-saccharides, ils étaient associés négativement à l’IG. La CG, au contraire, était associée positivement aux aliments glucidiques.

L’IG d’un régime alimentaire ne reflète donc pas uniquement la capacité des glucides à faire augmenter la glycémie. Il renseigne plutôt sur les modifications de la glycémie en relation avec l’ensemble des aliments (glucidiques ou non) qui constituent les différents repas.


 

Nutritional correlates of dietary glycaemic index : new aspects from a population perspective. M. Schulz, A.D Liese, E.J. Mayer-Davis, R.B. D’Agostino, Fang Fang, K.C. Sparks, TM. Wolever. British Journal of Nutrition, 2005, 94 : 397-406


Auteur : M. Schulz, A.D Liese, E.J. Mayer-Davis, R.B. D’Agostino, Fang Fang, K.C. Sparks, TM. Wolever

Documents supports :
Brèves Nutrition 28 / Avril 2006 - N28007