06 février 2015


La consommation de sucre est un problème de santé publique controversé et les données publiées concernant les tendances au niveau du sucre sont relativement rares. Un examen récent intitulé : « Worldwide trends in dietary sugars intake » rédigé par Anna Wittekind et Janette Walton constate le manque de connaissances et indique que la consommation de sucre dans l’alimentation est soit en déclin ou stable dans plusieurs pays développés.

Publié dans Nutrition Research Reviews, l’article a recueilli et analysé les données de sondages nationaux sur la nutrition des États‑Unis, de l’Australie, de la Nouvelle-Zélande, et de 10 pays européens, car c’étaient les seuls pays à indiquer les évaluations de consommation de sucre à partir des sondages nationaux sur la nutrition à plus d’un moment précis. Les résultats montrent que dans la majorité des comparaisons de populations, la consommation estimée de sucres dans l’alimentation est soit stable ou diminue. Ces tendances ont été observées en termes absolu (g/d) et relatif (% énergie).

Les tendances de consommation des sucres dans l’alimentation ont été examinées pour toute la population (où les données existent), et des groupes spécifiques ou combinés de sous populations en fonction de l’âge et du sexe. Les auteures ont remarqué que des comparaisons ne sont pas possibles entre les pays en raison des différentes terminologies utilisées pour parler du sucre dans les divers pays (p. ex., sucres totaux », « sucres extrinsèques non laitiers », « sucres ajoutés », « saccharose », « mono-et disaccharides », etc.). Les auteures suggèrent aussi qu’une « approche plus constante de l’évaluation de la consommation des sucres dans l’alimentation à partir des enquêtes nationales sur la nutrition est nécessaire si on veut faire des évaluations plus précises des changements dans la consommation de sucres dans l’avenir ».

Évaluer les tendances des données de consommation dans l’alimentation est utile pour donner de l’information aux politiques sur la nutrition et surveiller les progrès envers les recommandations alimentaires. Il n’a pas été question de la consommation de sucres au Canada dans cet examen parce qu’il y avait seulement une enquête nationale sur la nutrition effectuée au Canada (c.‑à‑d. Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes 2004), donc le Canada ne pouvait pas fournir plus de données de tendances basées sur plus d’un moment précis.

Heureusement, la prochaine ronde de l’Enquête sur la santé dans les collectivités canadiennes devrait commencer en 2015, et fournira des données importantes pour évaluer les changements de la consommation de sucres au Canada au cours des dix dernières années.

Néanmoins, les données sur la disponibilité de Statistique Canada suggèrent que la consommation de sucres ajoutés au Canada a diminué depuis les 15 dernières années, surtout à cause d’une moins grande consommation de boissons gazeuses contenant des calories.

 

Lien:

http://www.sugar.ca/News/Nutrition-Health/New-report-suggests-stable-or-declining-trends-in.aspx