Cette étude démarrée en 1996 a mesuré l’impact de l’ observance d’ un régime, par des enfants et des adolescents, sur leur poids. Sur 8203 filles et 6769 garçons, âgés de 9 à 14 ans au début de l’ essai, en 1996, les auteurs ont relevé les mesures diététiques destinées au contrôle du poids, l’ hyperphagie boulimique et les consommations alimentaires entre 1996 et 1998. En 1996, 25% des filles et 13,8% des garçons ne suivaient pas de régime contre 4,5% des filles et 2,2% des garçons y ayant régulièrement recours. Le pourcentage de jeunes filles suivant un régime a augmenté entre 1996 et 1998. Les résultats ont montré que l’ hyperphagie boulimique était plus commune parmi les filles, tout en étant toujours associée au suivi d’ un régime destiné au contrôle du poids dans les deux sexes. De cette étude, il ressort que les participants qui suivaient un régime ont pris davantage de poids, en trois ans, que ceux qui n’ y avaient pas recours. Les auteurs suggèrent enfin que si un régime destiné au contrôle du poids semble, au premier abord, apporter un bénéfice à certains jeunes gens, le suivi d’ un tel régime s’ avère non seulement inefficace, mais au contraire en faveur d’ une prise de poids. Référence : Alison E. Field, S. B. Austin, C. B. Taylor, Susan Malspeis, Bernard Rosner, Helaine R. Rockett, Matthew W. Gillman, and Graham A. Colditz. Relation Between Dieting and Weight Change Among Preadolescents and Adolescents. Pediatrics 2003 112: 900-906. Pediatrics, octobre 2003