Les régimes à teneur en glucides réduite et donc riches en protéines et lipides, connaissent actuellement un fort engouement pour tenter de perdre du poids. Pourtant, leur impact vasculaire éventuel, notamment sur le fonctionnement endothélial, est mal connu.

Cette étude transversale, qui a inclus 247 sujets considérés comme à risque vasculaire modéré selon le score de Framingham et présentant en outre un diabète de type 2 ou un syndrome métabolique, répondant au critère Adult Treatment Panel III (ATPIII), a évalué le lien possible entre la composition en macronutriments de l’alimentation, caractérisée par le Low Carbohydrate Diet Score (LCDS) et le fonctionnement endothélial. Ce second paramètre était étudié par la technique d’hyperhémie réactionnelle à une occlusion artérielle transitoire et documenté par l’indice saRHI.

Il a été mis en évidence que les quartiles de sujets ayant les scores LCDS les plus bas, correspondant aux apports en glucides les plus importants, étaient corrélés avec des indices de réactivité vasculaire plus élevés que les quartiles de participants avec les LCDS les plus hauts. Les relations apparaissaient les plus fortes dans les populations de diabétiques et chez les sujets présentant un syndrome métabolique. En analyse multivariée, les sujets des quartiles LCDS les plus hauts, avaient des probabilités négatives d’index de réactivité saRHI élevés, cela de manière significative et indépendante des facteurs confondants.

En dépit de certaines limitations (telles que le caractère transversal du protocole) empêchant d’établir un lien de causalité, et les spécificités de l’échantillon (sujets à risque cardiovasculaire modéré, diabétiques ou avec un syndrome métabolique), limitant la généralisation des conclusions à l’ensemble de la population, les auteurs déduisent de leurs résultats que les régimes réduits en glucides sont associés à un fonctionnement des artères périphériques altéré, par comparaison aux régimes plus riches en glucides.

Negative effect of a low-carbohydrate, high-protein, high-fat diet on small peripheral artery reactivity in patients with increased cardiovascular risk.

Merino J, Kones R, Ferré R, Plana N, Girona J, Aragonés G, Ibarretxe D, Heras M, Masana L.

Br J Nutr. 2013;109(7): 1241-1247.


Auteur : MERINO J

Documents supports :
Brèves Nutrition N° 53 - Septembre 2013 - N53009 (Réf. 4498)