« Qui voudrait vivre dans un monde sans sucre ? ». C’est par cette question volontairement provocatrice que la Collective du sucre (Cedal) a choisi de signer sa nouvelle campagne publicitaire largement diffusée dans la presse magazine.

Documents joints