De nombreux consommateurs d’une célèbre barre de chocolat présente sur le marché au Royaume-Uni depuis de nombreuses années, se sont plaints que la nouvelle présentation de leur barre favorite de forme plus arrondie était trop sucrée. Or, la société qui commercialise ce produit a clairement indiqué qu’elle n’avait pas modifié la recette de ce produit mais avait simplement fait évoluer la forme de la barre chocolatée d’angulaire à plus arrondie. A qui donner raison ? Qui dit la vérité ? La barre de chocolat qui devient trop sucrée sans que la formulation change est un mystère qui s’éclaircit lorsque l’on considère les dernières publications sur le symbolisme des formes. En effet, Ngo et al.* ont démontré que le goût sucré du chocolat au lait ressenti par le consommateur serait associé à des formes plus rondes alors que l’amertume du chocolat noir serait associée à des formes plus rectangulaires. Concernant l’origine de ces associations symboliques, il a été suggéré que la forme angulaire et l’amertume du produit pourraient être associées au danger. En revanche, le consommateur manifeste une réponse beaucoup plus positive à la fois au sucré et aux formes rondes. Des recherches complémentaires sont nécessaires pour mieux comprendre l’origine de ces effets.

Cette expérience de la vie réelle nous enseigne qu’un changement de forme peut modifier la perception sensorielle du produit. Par conséquent, il serait envisageable de combiner un changement de forme à une légère réduction du taux de sucre pour ne pas perturber le consommateur habitué au produit.

Unraveling the mystery of the rounder, sweeter chocolate bar

Spence C

Flavour 2013, 2:28


Auteur : SPENCE Charles

Documents supports :
Brèves Nutrition N° 55 - Mars 2014 - N55004 (Réf 4522)