Le penchant pour la saveur sucrée a été décrit comme étant une faiblesse humaine universelle. Bien que la majeure partie du rôle joué par la saveur sucrée, en ce qui concerne les préférences alimentaires, soit probablement le résultat d’ une expérience, le penchant pour cette sensation gustative est très certainement inné. C’ est la raison pour laquelle les aliments et les boissons au goût sucré prennent une si grande place dans nos habitudes alimentaires quotidiennes. Toutefois, lorsque l’ on compare l’intensité de leur saveur sucrée, tous les composés ne peuvent être tous acceptés sur le même plan. Il est bien évident que des édulcorants différents peuvent facilement être distingués les uns des autres lorsque l’ on se fonde sur la qualité globale du goût et sur le type et l’ intensité des arrière-goûts qu’ ils libèrent. Ce sont ces différences qui ont justifié le développement d’ une industrie des édulcorants capable d’ offrir collectivement toute une gamme de solutions alternatives à la saveur sucrée. Ainsi, alors que le marché du saccharose reste dominant, de nombreux autres édulcorants nutritifs et nonnutritifs trouvent de plus en plus de débouchés sur le marché.

Documents joints

Auteur : Dr. Michael G. Lindley