Manger des confiseries est un plaisir universel, et la dimension affective du bonbon n’a pas d’égale dans le champ alimentaire. Synonyme de douceur, de partage, de récompense, il évoque à lui seul les sensations de l’enfance dont il prolonge l’écho jusque dans l’âge adulte. Huit personnes sur dix en consomment en France. Juste pour le plaisir.

Documents joints


Documents supports :
Grain de Sucre n°11