Carbohydrate feedings during team sport exercise preserve physical and CNS function

 

Des apports glucidiques réguliers peuvent-ils atténuer les baisses de régimes des fonctions physiques et cérébrales observées au cours d’un exercice intensif ? C’est ce qu’a cherché à savoir cette étude réalisée chez 20 jeunes sportifs qui ont suivi 3 périodes d’entraînement avant de procéder à 2 séries de 4 quarts d’heure d’exercices physiques d’intensité variable : marche, course, sprint et série de 40 sauts, pendant lesquels ils recevaient soit une solution de glucides à 6%, soit un placebo, à raison de 5ml/kg avant l’exercice et 3ml/kg après, 3ml/kg après le 1er et le 3e quart d’heure pendant la pause et 8ml/kg à la mi-temps. A chaque pause, les sujets devaient réaliser une batterie de tests physiques (sprints de 20 m, maximum de sauts en 60 secondes) et cognitifs (évaluation de l’humeur, fonction cognitive etc…). Les principaux résultats de cette étude ont montré que par rapport au placebo, les glucides améliorent la performance sur des tâches physiques telles que le saut et le sprint et sur les activités motrices qui nécessitent rapidité et agilité. Ils augmentent aussi le mental même dans les phases tardives de l’exercice tandis qu’ils diminuent la sensation de force dans les muscles.La consommation de boissons enrichies en glucides pourrait donc être bénéfique pour les sportifs, notamment ceux qui pratiquent des sports d’équipe comportant plusieurs phases d’exercice de forte intensité, en leur permettant de maintenir leur moral pendant toute la durée des matchs et en atténuant leur fatigue physique


Carbohydrate feedings during team sport exercise preserve physical and CNS function. Med & Science in Sports & Exercise, 2005, 37, 2 :  306-15



Documents supports :
Brèves Nutrition 27 / Octobre 2005 - N27009