L’alimentation intuitive est un concept qui s’est développé dans les années 80, comme une forme de réaction à la tendance du « tout régime ». Ce comportement se caractérise par le fait de manger en fonction de ses signaux internes. Cette écoute intérieure suggère un lien avec la sensibilité viscérale dite « intéroceptive », des données ayant corrélé cette dernière avec les émotions et la régulation comportementale.

L’étude d’Herbert et al. a ainsi cherché à documenter la relation entre l’indice de masse corporelle (IMC), la sensibilité intéroceptive mesurée par le test d’auto-perception de la fréquence cardiaque, et l’alimentation intuitive, évaluée par trois sous-items de l’Echelle d’Évaluation d’Alimentation Intuitive : « confiance en ses signaux internes de faim/satiété », « prise alimentaire par besoin physique plutôt qu’émotionnel », et enfin « liberté inconditionnelle de manger en cas de faim ». Cette étude, transversale et descriptive, a été conduite au sein d’un échantillon de 111 jeunes femmes volontaires saines normopondérales.

L’analyse des données descriptives a confirmé la relation entre la sensibilité intéroceptive et l’alimentation intuitive dans sa globalité et une corrélation inverse avec l’IMC. Les sous-items, « confiance en ses signaux internes de faim/satiété », « prise alimentaire par besoin physique plutôt qu’émotionnel » se sont trouvés, eux aussi, liés à la sensibilité intéroceptive, contrairement au sous-item évaluant la « liberté inconditionnelle de manger en cas de faim ». Ces relations identifiées sont apparues toutes médiées par la sensibilité intéroceptive. Enfin, l’évaluation subjective des signaux internes individuels s’est avérée prédictive de l’IMC et du sous-item d’évaluation « prise alimentaire par besoin physique plutôt qu’émotionnel ».

Ces résultats soulignent donc la pertinence de considérer la sensibilité viscérale en lien avec l’alimentation intuitive. Ils ouvrent des perspectives pour la recherche dans le domaine des comportements associés à la santé et des critères généraux de bien-être.

Intuitive eating is associated with interoceptive sensitivity. Effects on body mass index.

Herbert BM, Blechert J, Hautzinger M, Matthias E, Herbert C.

Appetite. 2013 Nov;70:22-30.



Auteur : HERBERT BM

Documents supports :
Brèves Nutrition N° 54 - Décembre 2013 - N54009 (Réf 4513)