Les glucides et les protéines ont un pouvoir satiétant plus élevé que les lipides, qui est directement lié à leur impact sur la thermogenèse : un régime riche en protéines et en glucides*, caractérisé par une thermogenèse plus importante (de l’ordre de 40%) que celle liée à une alimentation riche en lipides**, est en effet associé à une sensation de faim réduite comparée au régime lipidique. Sur 36 heures, ces effets s’observent à la fois pendant et entre les repas. Les régimes riches en glucides et en protéines présenteraient ainsi un intérêt tout particulier pour la prévention et le traitement de l’obésité. Néanmoins, les résultats obtenus ici concernent une population de poids normal et mériteraient donc d’être validés auprès d’individus présentant une surcharge pondérale. * glucides : 61% protéines : 29% et lipides : 10%, en %de l’AET ** glucides : 30%, protéines : 9% et lipides : 61%, en % de l’AET.

 

Satiety related to 24 h diet-induced thermogenesis during high protein/carbohydrate vs high fat diets measured in a respiration chamber MS. Westerterp, V. Rolland, SAJ. Wilson, KR. J. Clin. Nutr., 1999, 53 : 495-502

Auteur : KR. Westerterp