Plusieurs études ont montré que les caractéristiques des contenants ont une influence sur la taille des portions alimentaires consommées par les adultes. Autre corrélation : les personnes ayant un comportement extraverti sont davantage sujettes à la surconsommation alimentaire. Qu’en est-il chez les enfants ? L’objectif de cette étude menée chez 18 enfants âgés de 6 à 12 ans, était de déterminer l’influence de la taille du bol et du fait de se servir soi-même ou d’être servi par un adulte sur la taille des portions de céréales consommées au petit déjeuner. Ces 2 paramètres ont été testés de façon croisée sur 2 groupes d’enfants classés comme introvertis ou extravertis d’après leur score attribué par le personnel enseignant. Pendant 2 des 4 jours, un serveur de la cantine scolaire a servi les enfants soit dans un grand bol soit dans un plus petit. Pendant les deux autres jours, les enfants se sont servis eux-mêmes.

Les résultats montrent que les enfants relativement extravertis se sont davantage servis et ont consommé 28,9% de grammes de céréales de plus que les introvertis. Quelque soit le type d’enfants, le fait de se servir seul augmente la consommation (+23,2% par rapport au bol servi par un adulte).

Les enfants introvertis sont moins influencés par la taille du bol que les enfants extravertis quand ils se servent eux-mêmes : leurs portions dans le grand bol étaient seulement 5,6% plus grandes que celles servies dans le petit bol alors que pour les extravertis, la différence était de 33,1%.

L’intervention d’un adulte pour le service modifiait les résultats obtenus. Pour les extravertis, l’écart entre les portions pour les 2 types de bol était maintenu, alors que pour les introvertis, l’écart se creusait en comparaison avec le service effectué seul. Les introvertis se faisaient servir par l’adulte présent des portions plus petites dans le petit bol et de taille importante dans le grand bol.

Bien que le nombre d’enfants soit faible et que la durée de l’étude soit courte, cette étude pilote met bien en évidence la complexité des comportements alimentaires et l’interaction potentielle entre les facteurs environnementaux et psychologiques. D’après les résultats obtenus, l’assistance d’un adulte semble dans tous les cas indiquée pour un meilleur contrôle des tailles des portions, en particulier chez les enfants extravertis.

Extraverted children are more biased by bowl sizes than introverts. 

Van Ittersum K & Wansink B.

PLoS One. 2013 Oct 30;8(10):e78224


Auteur : Wansink Brian

Documents supports :
Brèves Nutrition n° 55 - Mars 2014 - N55007 (Réf 4525)