Afin d’ évaluer dans quelle mesure l’ exposition à des stimuli liés à la perception des aliments augmente leur consommation, en particulier chez les mangeurs restreignant volontairement leur alimentation, des chercheurs ont observé le comportement d’ individus restreignant volontairement leur alimentation d’ une part, d’ individus n’ exerçant aucune restriction alimentaire d’ autre part. (…) Référence : Ingrid Fedoroff, Janet Polivy and C. Peter Herman. The specificity of restrained versus unrestrained eaters’ responses to food cues: general desire to eat, or craving for the cued food? Appetite, Volume 41, Issue 1, August 2003, Pages 7-13. Appetite, august 2003