Le but de ce protocole expérimental était de définir les contributions respectives de la suppression de la production endogène de glucose et de la réduction de son utilisation périphérique à l’hyperglycémie postprandiale caractéristique du diabète de type 2. Huit hommes atteints d’un diabète de type 2 ont été comparés à 8 témoins appariés selon l’âge et l’indice de masse corporelle. Le débit de renouvellement et le cycle hépatique du glucose ont été mesurés à l’aide d’une perfusion de glucose marquée 3 heures avant et 4 heures après ingestion d’une charge orale de 700 mg/kg de glucose (avec un marqueur différent) ; la glycémie étant maintenue constante. Ce protocole a mis en évidence une réduction de 40 % de l’utilisation périphérique du glucose chez les diabétiques de type 2, avant (p < 0,01) et après (p < 0,01) ingestion orale de glucose. La production endogène de glucose et le cycle hépatique du glucose ne différaient pas de ceux des témoins. 


Glucose flux in controlled hyperglycaemia before and after oral glucose ingestion in men with mild type 2 diabetes. Rigalleau V., Beauvieux M.-C., Gallis J.-L., Gin H., et al. Diabetes Metab, 2010, 36, 3 : 234-9


Documents supports :
Brèves Nutrition N° 41 - Septembre 2010 - N41008