Pour être rentable, l’ industrie sucrière, comme toute autre industrie moderne doit produire vite et bien. Or si la cristallisation est l’ un des meilleurs moyens de purification (pouvant assurer la qualité du produit qui de plus est facilement transportable et stockable), les lois qui régissent ce phénomène sont loin d’ être simples, surtout en milieu impur, et la rapidité peut poser des problèmes du point de vue de la qualité. Le but de la fabrication consistera à concilier au mieux ces deux facteurs et travailler aussi vite que possible tout en respectant les objectifs de qualité commerciale requise du produit fini : le Sucre.

Documents joints

Auteur : Emile Burzawa Florent Heitz