Le pouvoir sucrant d’ une solution de saccharose additionnée de néohespéridine dihydrochalcone (NHDC, obtenu par hydrogénation alcaline du néohespéridine isolé d’écorces d’ orange) est perçu identique à celui de la même solution additionnée de la quantité équivalente de saccharose : le NHDC (qui a un seuil de détection 3600 fois plus faible que celui du saccharose) ne potentialise pas le goût d’ une solution aqueuse de saccharose. Ses caractéristiques d’ exhausteur de goût ont par ailleurs été suggérées avec la saccharine, le cyclamate et l’ acésulfame K. Jan H.A. Kroeze Utrecht University, Wageningen Taste and Smell Center, PAYS-BAS Chem Senses, 2000, 25 : 555-559