Dans le même esprit que l’article précédent, il est démontré ici que des infusions intragastriques isoénergétiques de saccharose et de lipide (Intralipide) induisent le même effet satiétant. Parmi les 21 paramètres mesurés (4 physiologiques et 17 psychologiques), seuls 7 se sont révélés dépendants de la nature de la solution infusée (cf. ci-dessous), ce qui suggère que ces 7 paramètres sont indépendants de facteurs cognitifs et orosensoriels. Il est intéressant de noter que les changements observés ici au niveau du rythme cardiaque, de la dépense énergétique et du niveau d’alerte sont similaires à ceux décrits après une ingestion orale des macronutriments. En revanche, les effets observés des lipides, i.e. une augmentation de la tension et une diminution de la perception hédonique, semblent spécifiques du mode d’administration intragastrique. – Comparaison des effets d’infusions de saccharose, d’Intralipide et d’une solumtion saline de contrôle – 1. Effet satiétant lip. = sacch. > contrôle 2. Rythme cardiaque sacch. > lip. > contrôle 3. Dépense énergétique sacch. > lip. > contrôle 4. Quotient respiratoire sacch. > lip. = contrôle 5. Etat de tension lip. > sacch. = contrôle 6. Perception hédonique sacch. = contrôle > lip. 7. Niveau d’alerte sacch. = contrôle > lip.

 

Effect of carbohydrate and lipid on resting energy expenditure, heart rate, sleepiness and mood. WELLS A.S., READ N.W., MACDONALD I.A. Physiology & Behavior, 1998, 63, 4, 621-628.

Auteur : AS Wells