Chez les enfants âgés entre 10 et 14 ans, la consommation d’ une solution de glucose* a le même effet qu’ un mélange glucose / fructose** sur l’ oxydation de substrats au cours d’ un exercice intermittent modéré : l’ oxydation totale des glucides augmente d’ environ 20% et celle des lipides diminue d’ environ 12% par rapport au contrôle. Or, chez les adultes, des études précédentes avaient montré que l’ ingestion de la combinaison fructose / glucose favorise l’ oxydation glucidique par rapport à la consommation séparée de ces deux sucres. L’ absence de différence observée ici entre la solution de glucose et celle de glucose / fructose pourrait s’ expliquer par les faibles quantités de sucres utilisées. En effet, les doses de glucides administrées ne seraient pas suffisantes pour saturer le transport intestinal de glucose et donc permettre au fructose de stimuler l’ absorption de glucose. D’ autre part, l’ âge des sujets pourrait également expliquer ce résultat : les enfants auraient-ils un métabolisme différent de celui des adultes au cours d’ un exercice ? A suivre… * 25 ml/kg d’ une solution comprenant 6% de glucose (en poids), consommée toutes les 15 min ** 25 ml/kg d’ une solution comprenant 3% de glucose et 3% de fructose (en poids), consommée toutes les 15 min *** 90 min à 55% de VO2 max, avec un repos de 5 min toutes les demi-heures Substrate utilization during exercise with glucose and glucose plus fructose ingestion in boys ages 10-14 yr MC. Riddell, O. Bar-Or, B. Wilk, ML. Parolin, GJF. Heigenhauser McMaster University, Hamilton, Canada J. Appl. Physiol., 2001, 90 : 903-911s