Deux chercheurs anglais de l’université de Birmingham en Grande-Bretagne ont mené une étude afin de mesurer l’influence de l’attention portée au repas sur l’appétit et la prise alimentaire suivante.
Un panel de 29 étudiantes âgées d’une vingtaine d’années a été invité à consommer le même déjeuner – un sandwich de pain de mie au jambon présenté sous forme de bouchées et des chips (34,5 g) – avec un verre d’eau (350 ml). Lors de la dégustation, les étudiantes ont été divisées en trois groupes. Le premier a dégusté le repas librement. Le second a été incité à lire un article de journal assez neutre sur l’équilibre alimentaire. Le troisième groupe a écouté un message audio encourageant les participantes à porter attention aux aspects sensoriels de la dégustation : regarder et sentir les aliments, les mastiquer lentement en relevant les goûts, textures et arômes.
Les trois groupes ont ensuite été conviés à revenir prendre une collation, quelques heures après le déjeuner, constituée de 3 variétés de biscuits différents (60 g de chaque sorte). Avant et après les 2 dégustations, les participantes devaient noter leurs sensations selon une échelle définie.
Après avoir écarté les biais possibles (connaissance du but de l’étude,…), les auteurs ont observé un souvenir plus précis du repas consommé dans le groupe qui a écouté le message audio comparé aux deux autres groupes.
Aucune différence significative dans les quantités d’aliments consommés lors du déjeuner n’a été observée entre les groupes. Cependant, les sensations de faim déclarées par les participantes du groupe audio avant la collation étaient significativement moins élevées que dans les autres groupes. Elles ont également consommé significativement moins de biscuits lors de la collation que les participantes des deux autres groupes.
Dans cette étude, les auteurs avancent l’hypothèse selon laquelle porter attention au contenu de l’assiette pendant le repas permet de mieux mémoriser les aliments consommés et diminue la prise alimentaire suivante. Ce travail montre que les approches visant à se concentrer sur le contenu de son assiette pourraient intervenir dans le processus de faim/satiété et jouer un rôle dans le contrôle de l’appétit.
Higgs S.; Donohoe J.E.Focusing on food during lunch enhances lunch memory and decreases later snack intake. Appetite. Volume 57, Issue 1. August 2011. Pages 202-206.