Cet article fait la revue des études concernant l’effet des saccharides sur le fonctionnement du cerveau et la performance cognitive. Il décrit notamment les rôles des 8 saccharides essentiels au fonctionnement physiologique de l’organisme, le principal étant la formation de glycoconjugués (glycoprotéines,

protéoglycanes et glycolipides) qui ont un rôle important dans la communication cellulaire. En outre, les saccharides interviennent dans le développement fonctionnel et structural du cerveau : myélinisation, fonctionnement des synapses et neurotransmetteurs, membranes et corps cellulaires, dendrites. Leur importance dans le fonctionnement neurologique est réelle, des anomalies du métabolisme des saccharides dans le cerveau pouvant entraîner un développement insuffisant du cerveau et des déficiences cognitives. L’effet direct du métabolisme des saccharides sur les performances cognitives, mémoire, apprentissage et processus moteurs a été démontré chez l’animal. Chez l’homme, peu d’études ont évalué les effets d’une supplémentation en saccharides sur la performance cognitive et seules des études pilotes ou de cas suggèrent qu’ils pourraient avoir des effets positifs sur la cognition. Cependant, il est nécessaire de réaliser des études plus poussées pour mieux comprendre les mécanismes d’utilisation des saccharides dans le cerveau qui sont complexes et variés, et de mettre en place des études bien menées utilisant des méthodes sensibles de mesure du fonctionnement cognitif, étant donné que les effets nutritionnels sur les performances cognitives sont souvent subtiles


Effects of saccharides on brain function and cognitive performance. T. Best, E. Kemps, J. Bryan. Nutrition Reviews, 2005, 63 : 409-8

Auteur : T. Best, E. Kemps, J. Bryan

Documents supports :
Brèves Nutrition 28 / Avril 2006 - N28022