La dépense énergétique au repos (REE) est directement corrélée avec l’ âge : elle diminue de 9% entre 18 et 80 ans. Mais, c’ est surtout de la masse maigre que dépend la REE avec une augmentation de 1 kJ/minute lorsque la masse maigre s’ accroît de 10 kg. En revanche, la REE ne dépend pas de la sensibilité à l’ insuline, alors que la thermogenèse induite par une infusion de glucose dans la veine antécubienne (GIT) y est étroitement liée. La diminution de la dépense énergétique au repos dûe à l’ âge représenterait donc un facteur de risque de gain de poids tout au long du vieillissement. Néanmoins, vue l’ importance, ici démontrée, de la masse maigre dans la REE, cet effet pourrait facilement être contrebalancé par la pratique régulière d’ un exercice qui augmenterait la masse maigre.

 

Effect of obesity and insuline resistance on resting and glucose induced thermogenesis in man. S. Camastra, E. Bonora, S. Del Prato, M. Weck, E. Ferranninni, Int. J. Obesity, 1999, 23 : 1307-1313