Cette revue anglaise, en s’ appuyant principalement sur les résultats de David Benton, montre qu’ il existe une relation entre la mémoire et la quantité de glucose disponible pour le cerveau : les performances cognitives sont améliorées par l’ ingestion d’ une boisson contenant du glucose, surtout vers la fin d’ un exercice intellectuel difficile. L’ effet positif d’ une boisson sucrée sur la mémoire dépend de la tolérance au glucose de chaque individu. En effet, les sujets dont le niveau de glucose sanguin à jeun est le plus élevé présentent les meilleurs résultats à des tests cognitifs après l’ ingestion de glucose. Inversement, ceux dont la glycémie à jeun est faible sont les moins performants après la consommation de sucre. Cependant, ces résultats ne sont pas identiques pour les diabétiques : malgré une glycémie à jeun élevée, la consommation de glucose par les diabétiques n’ augmente pas leur mémoire. Seuls les diabétiques dont la glycémie est améliorée par un traitement approprié présentent des performances cognitives augmentées.

 

The impact of the supply of glucose to the brain on mood and memory. D. Benton. Nutr. Reviews, 2001, 59, 1 : S20-S21

Auteur : D. Benton