Cette étude analyse les effets inhibiteurs d’oligosaccharides modifiés sur l’activité glucosyltransférase de la dextran-saccharase et de la mutans-saccharase pour réduire la formation de glucanes et la croissance des pathogènes oraux tels que les streptocoques s. mutans et s. sobrinus. Les  oligosaccharides (OS) ont été obtenus par fermentation de cultures mélangées de Lipomyces starkeyi et de L. mesenteroides, puis ils ont été modifiés par addition de fer (fe-OS) ou de sulfate (sulfate-OS). Les activités des 2 glucosyltransférases ont été testées in vitro avec ou sans addition d’OS modifié. In vitro, par rapport au contrôle, les fe-OS et sulfate-OS inhibent l’activité de la mutansaccharase de s. sobrinus respectivement de 40,5% et 17.3% et l’activité de la dextran-saccharase issue de L. mesenteroides de 72% et 19,2%. Ils inhibent aussi la formation de biomasse adhérente insoluble (glucanes) par s. mutans et s.sobrinus en présence de saccharose. Enfin, ils inhibent la croissance de s. mutans et s. sobrinus et de plusieurs autres streptocoques, et ils ralentissent les productions acides de ces pathogènes, le pH diminuant plus lentement en présence d’OS modifiés, le fe-OS étant le plus efficace (concentration cellulaire de s. sobrinus pendant 24h d’incubation : 0,4×108 cellules/ml avec fe-OS vs 3,8×108 cellules/ml avec le contrôle et 3 x108 cellules/ml avec sulfate-OS).Les OS modifiés peuvent donc être utilisés comme ingrédients actifs dans les produits de soins oraux, notamment pour la protection des caries dentaires.


Modified oligosaccharides as potential dental plaque control material.  Seo ES, Kim D, Robyt JF et al. Biotechnol Prog, 2004, 20 : 1550-4

Auteur : Seo ES, Kim D, Robyt JF et al

Documents supports :
Brèves Nutrition 27 / Octobre 2005 - N27018