De la sacrosidase pour soigner les patients déficients en saccharose-isomaltase L’ingestion d’1 à 2 ml de sacrosidase* permet de réduire de manière considérable les symptômes d’une déficience congénitale en saccharose-isomaltase qui apparaissent lors de la consommation d’une solution de 20% de saccharose : diahrrée, ballonnements, gaz… Cet effet dépend fortement de la concentration de sacrosidase : l’administration d’une dose concentrée (6000 UI d’activité sacrosidase/mg de protéine) ou légèrement diluée (1/10ème) entraîne une disparition des symptômes respectivement chez 81% et 56% des malades alors que, pour des doses plus diluées (1/100ème et 1/1000ème), seulement 43% et 50% des patients voient leurs troubles disparaître. La sacrosidase constitue donc un traitement efficace et sans risque qui permet à des patients déficients en saccharose-isomaltase de consommer une alimentation qui contient des quantités habituelles de saccharose et d’autres glucides sans développer de troubles digestifs. * Liquide produit par Saccharomyces cerevisiae qui contient des enzymes qui hydrolysent le saccharose et dont l’activité se rapproche de celle de la saccharose-isomaltase humaine.

 

Sacrosidase therapy for congenital sucrase-isomaltase deficiency WR. Treem, L. MacAdams, L. Stanford, G. Kastoff, C. Justinich, J. Hyams. J. Ped. Gastro. Nutr., 1999, 28 : 137-142

Auteur : C. Justinich