An isocaloric glucose-fructose beverage’s effect on simulated 100-km cycling performance compared with a glucose-only beverage

Peu d’études avaient jusqu’ici mesuré l’impact sur l’endurance d’une boisson énergétique associant à valeur égale fructose et glucose. Les résultats de ce travail, réalisé sur la simulation d’une épreuve de 100 km en vélo, ont montré que ce mélange augmentait cette performance essentiellement lors de la phase finale de l’épreuve (20 derniers km) avec le maintien de la puissance tout au long de l’épreuve. S’il existe une augmentation notable du niveau d’oxydation des glucides exogènes par rapport au repos, elle n’est pas différente entre une boisson au glucose seul versus une boisson associant glucose et fructose. En revanche, les boissons associant glucose et fructose améliorent les performances en fin d’exercice. Cette amélioration est liée à un meilleur niveau d’absorption intestinale dû en particulier à un moindre risque de saturation des transporteurs intestinaux. Le résultat majeur est de montrer que comparée à une boisson isocalorique ne contenant que du glucose, une boisson associant glucose et fructose améliore notablement la performance (plus 8,1 %), Ceci permet au sportif d’économiser des glucides endogènes, notamment en début d’épreuve, qui seront essentiels en fin d’épreuve.

Auteur : Triplett D., Doyle J.A., Rupp J.C., Benardot D.

Documents supports :
Brèves Nutrition N° 41 - Septembre 2010 - N41016