La réalité de nos assiettes

Sans même attendre le contexte médiatique actuel, on peut périodiquement et légitimement s’interroger sur le contenu de nos assiettes et
verres. Au-delà de la question de la qualité des produits consommés, on peut / doit s’interroger sur les interactions entre les aliments consommés et leurs effets sur notre corps et notre santé.

Deux articles (ref. 51001 et 51002) analysent si certains aliments ou boissons sont sources de plaisir ou d’addiction(s). D’autres résumés
(ref. 51003, 51006) cherchent à savoir si la forme ou la texture, voire les représentations ou le contexte social, nous « nourrissent » autant que les nutriments absorbés.

Des questions fondamentales sont (re)posées : est-ce qu’une simple saveur peut renforcer notre self-control alimentaire ? Est-ce qu’un aliment ou un nutriment particulier peut favoriser (ref. 51012) ou aggraver une pathologie… ou doit-on considérer l’équilibre global de notre régime alimentaire comme facteur de santé et de bien-être ? Les données scientifiques existantes, et particulièrement celles de deux résumés (ref. 51011, 51015), sont-elles solides et démonstratives, ou suffisantes mais encore incomplètes, ou biaisées donc discutables ?

Autant de questions utiles et sans réponse définitive, mais sur lesquelles les études présentées dans notre sélection tentent d’apporter un éclairage nouveau et complémentaire.

Documents joints