Ce numéro est particulièrement focalisé sur les mystérieuses régulations de la prise alimentaire.


Au sommaire :

L’activation des aires cérébrales par la consommation de sucre diminue avec la consommation d’édulcorants

Manger des aliments sucrés : une simple question de goût ?

L’effet de halo du commerce équitable

L’influence des normes sociales sur la consommation alimentaire

Impact des facteurs physiologiques et cognitifs dans le pouvoir rassasiant des boissons sucrées

Les boissons sucrées favorisent une bonne hydratation lors d’un effort prolongé

Obésité, sucre et égoïsme cérébral

Du sucre comme antalgique chez le prématuré

Un régime riche en graisses réduit l’effet anorexigéne du peptide glp-1

Une revue des connaissances actuelles sur les peptides gastro-intestinaux

Le paradoxe australien : diminution de la consommation de sucres, augmentation de l’obésité

La reprise de poids après la fin d’un régime pourrait être d’origine hormonale

Fructose et gain pondéral : pas de relation directe selon une méta-analyse de 41 études

Temps passé devant les écrans et obésité : quel est le sens de la relation ?

Microbiote gingival et obésité : des liaisons dangereuses ?

 

NOUVEAU : Depuis le n° 47, vous pouvez désormais accéder à l’abstract de l’article source en cliquant directement sur son titre en bas de chaque article et dans la partie « les références ».

Documents joints