Dans un contexte où plus ou moins tout le monde surveille son alimentation pour améliorer sa santé, « le » moyen facile et efficace pour manger bon et bien, quels que soient l’âge, le profil, le tour de taille et la santé n’existe pas. La science a permis d’identifier des moyens pour mieux gérer les apports, tant en qualité qu’en quantité. Toutefois peu d’applications pratiques sont arrivées dans l’assiette. Si pour suivre les recommandations nutritionnelles, l’index glycémique, le calcul de la densité nutritionnelle… ont été validés dans le domaine de la recherche, voire dans certaines pathologies, ils n’ont pas fait la preuve de leur intérêt au quotidien, ni de leur facilité d’utilisation pour le « consommateur moyen ». La prudence reste donc de mise.

Documents joints


Documents supports :
Brèves Nutrition n°25 - Février 2005