Avis de l’Anses : Cultures Sucre soutient les recommandations sur les sucres

Après les repères alimentaires pour la population adulte en 2017, l’ANSES vient de publier le socle scientifique de nouveaux repères alimentaires pour 4 populations spécifiques, nourrissons et jeunes enfants (0-3 ans), enfants et adolescents (4-17 ans), femmes enceintes ou allaitantes et personnes âgées. Ces repères seront traduits en recommandations par Santé Publique France dans le cadre du prochain Programme National Nutrition Santé.

En l’absence de données sur les effets des consommations de sucres sur la santé des enfants, sur le développement du goût et le comportement alimentaire, l’agence a transposé la limite d’apports en sucres fixée en 2017 pour les adultes à 100 g/j (sucres totaux hors lactose et galactose). Les seuils maximaux pour les enfants sont ainsi de 60 g/j pour les 4-7 ans, 75 g/j, pour les 8-12 ans, 100 g/j pour les 13-17 ans.

Chez les enfants et adolescents, mais tout particulièrement chez les plus jeunes (4-7 ans), l’agence alerte sur les apports en sucres excessifs et peu favorables à de bonnes habitudes alimentaires ultérieures. L’agence recommande de limiter les boissons sucrées/jus de fruits ainsi que biscuits/gâteaux/pâtisseries qui sont fréquemment proposés au goûter. Les experts de l’agence rappellent aussi l’intérêt du « fait maison », qui permet de mieux contrôler les ajouts de sucres (sucre de table, miel, confiture, etc.).

Engagés dans une approche de consommation raisonnée de sucre, les acteurs du secteur sucrier réunis au sein de Cultures Sucre soutiennent ces recommandations et ces conseils visant à de meilleures habitudes alimentaires pour la prévention de la santé.

Éducation des enfants, information du consommateur, préférences et comportements alimentaires, effets de la matrice des aliments, métabolisme des sucres sont précisément au sommaire de ces Brèves nutrition.

Bonne lecture !