Le néotame, un édulcorant intense au pouvoir sucrant particulièrement élevé (7000 à 13 000 fois l’intensité sucrée du sucre !), vient d’être autorisé dans l’Union Européenne par la directive 2009/163/UE (JOUE 23/12/09), sous le code européen E961.

La directive autorise cet édulcorant dans bon nombre de catégorie d’aliments (boissons alcoolisées et non alcoolisées, desserts et produits similaires, confiseries, condiments, potages et sauces, compléments alimentaires, aliments destinés à une alimentation particulière, édulcorants de table…). Elle s’appuie sur un avis de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) qui a évalué la sécurité du néotame en tant qu’édulcorant et exhausteur de goût et qui a rendu son avis le 27 septembre 2007. L’EFSA a conclu à l’innocuité du néotame dans les utilisations qui en sont proposées en tant qu’édulcorant et exhausteur de goût et a fixé une dose journalière acceptable (DJA) comprise entre 0 et 2 mg/kg poids corporel/jour.

La directive devra être transposée en droit national avant le 21 octobre 2010.

Documents joints