Detox : j’arrête les fake news sur le sucre

Detox : j’arrête les fake news sur le sucre

biba-detox-sucre-smoothie

Partager l'article :

19 janvier 2021

Après les fêtes de fin d’année, à l’heure des bonnes résolutions, on observe habituellement une pluie d’articles vantant les mérites des régimes « détox » : pour nettoyer son organisme, purifier son foie, ou encore récupérer des excès… Si l’idée d’un régime « détox » peut être séduisante d’un point de vue marketing, au niveau scientifique le principe même de consommer ou ne pas consommer tel ou tel aliment pour détoxifier son corps n’est pas fondé [1].

Biba ne déroge pas aux habitudes en nous proposant un article : Detox : les aliments à éviter pour supprimer le sucre de son alimentation (et pourquoi c’est une bonne idée !)

Saviez-vous que vous consommiez déjà bien trop [de sucre] au quotidien ?

La consommation moyenne des adultes en France est proche des recommandations.

Pour savoir si l’on en consomme trop, il faut d’abord savoir combien on devrait en consommer et combien on en consomme réellement ! L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a fixé une limite à 50 g par jour, une limite qui porte sur les sucres « libres », c’est-à-dire tous les sucres ajoutés aux aliments et les sucres présents dans les jus de fruits. La limite a été établie à 10 % de nos apports caloriques, soit environ 50 g par jour. Ce qui correspond à la consommation moyenne observée chez les adultes en France [2]. Cependant, comme c’est une moyenne, une partie des adultes en consomme plus que ce qui est recommandé (et logiquement l’autre partie respecte tout à fait la limite).

Veillez à manger plus d’aliments frais, et moins de produits transformés.

Vrai
Cuisiner maison fait partie des recommandations nutritionnelles et des bonnes pratiques.

Manger plus de fruits et légumes, de légumes secs, de céréales complètes, de produits locaux et de saison … et cuisiner maison font partie des recommandations nutritionnelles établies par le ministère de la santé [3]. Avec une alimentation variée et équilibrée au quotidien, on est bien loin du régime « détox » annoncé au départ.

Un hachis parmentier c’est par exemple près de 9 grammes de sucre.

Faux
Il n’y a généralement pas de sucres ajoutés dans le hachis.

Dans le top 15 des aliments à supprimer pour réduire sa consommation de sucres ajoutés, arrive en tête : le hachis parmentier. Pourtant si l’on regarde la liste des ingrédients de plusieurs références de hachis [4],

il n’y a généralement pas de sucres ajoutés dans la liste d’ingrédients. Ni de sucre (tel que celui que l’on a dans notre placard), ni d’autres types comme ceux listés dans l’article : les « mots qui se terminent par –ose, glucose, dextrose, galactose… et tous les sirops » (sirop de glucose, sirop de riz…).

Alors d’où viennent les 9 grammes annoncés ? Sûrement d’une extrapolation des sucres naturellement présents, apportés par la tomate et les carottes de la sauce et le lait de la purée de pomme de terre… Seule la liste des ingrédients permet de dire si un plat préparé contient ou non des sucres ajoutés, car le tableau nutritionnel indique les sucres totaux y compris ceux naturellement présents dans les fruits, les légumes et le lait. Pour en savoir plus, consultez notre infographie  « Comprendre l’étiquetage ».

Dans le top 15 des aliments à supprimer, on retrouve aussi le coleslaw, les chips, les petits pois, la sauce tomate, etc. Avec pas ou peu de sucres ajoutés dans ces aliments, on est en tout cas bien loin des aliments qui contribuent à nos apports en sucres ajoutés qui sans grande surprise seraient des aliments sucrés : boissons sucrées, pâtisserie, sucre et confitures, desserts lactés…

Pour conclure, plutôt qu’une détox ou un régime strict que l’on ne peut tenir que sur une courte durée et qui généralement entraîne un effet yoyo, il est recommandé de rééquilibrer son alimentation et de pratiquer une activité physique régulière [5].

C’est dans cette optique que nous vous proposons des conseils pour consommer le sucre de manière raisonnée, sans excès ni privation !

14-asctuces-pour-une-conso-raisonnee

14 astuces pour une consommation raisonnée

Télécharger




[1] Sciences et Avenir
[2] En savoir plus dans notre article « Recommandation de l’OMS »
[3] Programme National Nutrition Santé
[4] Openfoodfact
[5] Programme National Nutrition Santé

Sur le même thème